La restauration collective

La qualité alimentaire dans l’assiette

Servi en Local se diversifie sur le volet « accompagnement » des collectivités et organismes privés et publics responsables de structures de restauration collective. Cette démarche s’inscrit dans le droit fil de la loi EGALIM dont l’application concernera, à compter du 1er janvier 2022, l’ensemble des structures de restauration collective.

Servi en Local a été retenue dans le cadre du budget participatif du Département de la Gironde et conventionne aujourd’hui avec la Région Nouvelle-Aquitaine pour développer son activité d’accompagnement auprès des collectivités. Son action vise à initier une dynamique d’approvisionnement de proximité afin de reterritorialiser la production alimentaire maraîchage, élevage, … 

DRAAF logo

L’idée est de faciliter le rapprochement entre les donneurs d’ordre, responsables de structures de restauration et les producteurs locaux selon un cahier des charges coconstruit, fondé sur la qualité des produits. Pour ce faire en amont, le rôle de l’association est de réaliser une analyse des besoins de la structure de restauration et d’analyser le bassin de production local. Elle prévoit ensuite le plan d’approvisionnement, les livraisons voire les menus. Servi en local offre également des clés pour valoriser les surplus, animer et sensibiliser à une alimentation équilibrée et naturelle.Une véritable aide à la décision autant qu’un partenaire de confiance pour les professionnels de la restauration collective.

Servi en local évolue avec EGalim

Initialement, l’association de l’économie sociale et solidaire «Servi en local», créée en 2019 avait pour objet de mettre en relation les professionnels de la restauration et les producteurs locaux respectueux des bonnes pratiques environnementales et offrant des produits de qualité issus de filières zéro pesticides. Désormais, Servi en local affiche une seconde vocation: celle d’accompagner les collectivités dans la mise en place des principes formulés dans la loi EGALIM.

EGalim

Loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018

La loi EGalim a été promulguée en novembre 2018. Elle est issue des États Généraux de l’ALIMentation interrogeant les français sur les sujets touchant à l’alimentation et aux modes de production agricoles :

  • Comment accompagner la transformation de notre agriculture ?
  • Comment mieux informer les consommateurs ?
  • Comment renforcer la sécurité sanitaire de l’alimentation ?
  • Comment valoriser le modèle alimentaire français ?
  • Comment améliorer la protection animale et supprimer la maltraitance animale ?

 

Comment avoir une meilleure traçabilité des produits ?

Dans ce contexte, les services de restauration scolaire et universitaire, les services de restauration des établissements d’accueil des enfants de moins de six ans, les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux et les établissements pénitentiaires doivent proposer au 1er janvier 2022 au moins 50% de produits de qualité et durables dont au moins 20% de produits biologiques. Les collectivités et organismes publics et privés sont en première ligne pour appliquer le contenu législatif.

Contact

Suivez-nous

Copyright : 2021 - Servi en Local - Mentions légales - Confidentialité - CGV

Servi en Local